Le chemisage est une technique de plus en plus utilisée pour réparer une canalisation. Les professionnels l’emploient ainsi pour les canalisations d’eau. Mais est-il possible de la mettre en œuvre pour les conduites de gaz ? Voyons ce qu’il en est.

Le chemisage de canalisation de gaz en détail

Dans le domaine de la plomberie, le chemisage connaît un succès de plus en plus important. Il est vrai que c’est une technique qui offre de très nombreux avantages.

Qu’est-ce exactement ? Généralement, on répare une fuite sur une canalisation en posant un produit sur l’extérieur. Il faut alors réaliser de gros travaux lorsque la conduite est enterrée ou difficilement accessible. On va ainsi creuser des tranchées dans un jardin pour accéder au tuyau à réparer.

Avec le chemisage, il n’en est rien. Il suffit d’un seul point d’accès pour pouvoir procéder à la réparation.

Le chemisage se déroule en plusieurs étapes. La première est d’observer la canalisation afin de déterminer où se trouve précisément la fuite. Pour cela, le professionnel va utiliser une caméra qui va se déplacer à l’intérieur du tuyau. Il procède ensuite au nettoyage de la canalisation (nettoyage moins méticuleux que pour les autres techniques). Une fois la zone à réparer trouvée et propre, le chemisage peut commencer.

Il s’agit de déposer une gaine sur les parois intérieures de la conduite pour combler les trous, mais aussi solidifier celle-ci. Cette gaine est composée de résine polymérisée qui va se coller sur la paroi. La réparation peut être totale ou partielle (on utilise alors une manchette). La durée des travaux est réduite. Il faut en effet compter 6 heures pour colmater une dizaine de mètres. Pour mettre en œuvre ce procédé, on va mélanger une résine époxy à un durcisseur. On va ensuite faire passer ce mélange dans la canalisation. La polymérisation se fait à l’aide d’eau chaude ou de vapeur d’eau chauffée à 95°.

La durée du chantier est particulièrement réduite et on peut utiliser la canalisation réparée sans attendre longtemps (quelques heures).

Le chemisage est donc une technique efficace qui convient à de nombreux types de canalisations.

Le chemisage des canalisations de gaz, c’est possible ?

Les canalisations de gaz transportent un produit délicat et pouvant s’avérer très dangereux. Lorsqu’il y a une fuite sur une conduite, il est important de réagir rapidement. Le chemisage peut donc s’avérer être une excellente option pour réparer vite et bien une canalisation de gaz.

Cette technique est d’ailleurs aujourd’hui majoritairement employée par les professionnels du domaine pour réparer les canalisations urbaines.

La gaine offre en effet l’avantage de pouvoir s’adapter à tout type de canalisation, même si elles sont très coudées (90° ou plus).

Pour que la gaine se place parfaitement sur la surface de la conduite, il faut utiliser de la chaleur. Les grands chantiers privilégient la vapeur pour mettre en place le revêtement. Celui-ci va combler toutes les petites ouvertures et ne présente aucun joint, point sensible pouvant se détériorer plus rapidement. La gaine mise en place va permettre au gaz de circuler sans entrave. Elle va créer une seconde épaisseur sur la fonte particulièrement solide et totalement lisse.

Le chemisage peut aussi se positionner sur les canalisations subissant des pressions élevées.

Le produit utilisé ne réagit évidemment pas au contact avec le gaz, ce qui offre une sécurité accrue. Les revêtements polymérisés forment une barrière de perméation et sont aujourd’hui également utilisés pour les contenants de stockage et de transport des gaz (butane, gaz naturel…).

Le chemisage des canalisations de gaz est donc une solution simple, économique et plus rapide pour réparer celle-ci suite à un impact, une usure, une cassure, une corrosion… Les résines époxy (composées de résine et d’un durcisseur approprié) offrent des propriétés mécaniques haut de gamme (résiste aux agressions chimiques, aux pH, aux fortes chaleurs et aux froids intenses…).

On pourra utiliser le chemisage sur la totalité d’une canalisation pour réparer une ou plusieurs fuites, mais aussi renforcer la conduite de l’intérieur. Cette technique peut aussi être employée pour réparer un secteur unique d’une conduite de gaz. On parle alors de manchette. Ce chemisage partiel structurant est idéal pour combler une cassure, par exemple.

On va alors faire passer un manchon gonflable dans la canalisation pour atteindre la zone concernée. On va gonfler la manchette là où elle doit être appliquée. Le chemisage partiel prend place sur la paroi intérieure et va combler les fissures. Le manchon sera retiré une fois la polymérisation effectuée.

Si vous souhaitez procéder à des réparations sur une canalisation de gaz (mais aussi étanchéifier celle-ci ou des joints fragilisés, solidifier la conduite ou encore obturer des branchements devenus inutiles), le chemisage est la technique idéale. Vous pouvez en savoir plus en contactant RCP Chemisage France.

Le chemisage en images !

N’hésitez pas à nous suivre !

N'hésitez pas à partager cet article !

Sur le même sujet :