Évier bouché, fuite d’eau, WC qui déborde, douche qui ne s’écoule plus… les travaux de plomberie liés aux canalisations peuvent coûter très cher.

Avant d’agir dans l’urgence et d’accepter le premier devis se présentant à vous, il est important de se renseigner sur les différents travaux possibles, leurs coûts.

Reconnaître les signes d’une canalisation endommagée

Une fuite d’eau ou une canalisation engorgée peut résulter de plusieurs problèmes nécessitant l’intervention de professionnels qualifiés.

Les fuites provenant d’un problème de tuyauterie font partie du domaine d’intervention d’un plombier qui se chargera de réparer le tuyau endommagé.

Les canalisations bouchées peuvent être dues à un manque d’entretien et à l’accumulation massive de saleté : boue, tartre, calcaire, etc. un plombier interviendra également ou une entreprise spécialisée.

Les signes d’une canalisation cassée sont caractéristiques :

  • remontée d’eaux usées dans la salle de bain ou à la cave ;
  • facture d’eau élevée en raison d’une fuite non visible ;
  • odeur prononcée de soufre provenant d’une accumulation de déchets en décomposition ;
  • un excès d’eau dans le jardin ou autour de votre habitation provenant d’une fuite dans la canalisation.

Afin de définir, avec précision, les origines du problème rencontré, un diagnostic doit être effectué par une équipe de professionnels.

Diagnostic et devis

Réparation de canalisation sans casse grâce au chemisage de canalisationLorsque des difficultés d’évacuation des eaux se produisent, il faut déceler l’origine du problème. Un diagnostic doit être établi, sur place, à l’aide d’un matériel spécifique adapté, afin de sonder les canalisations.

Une caméra est insérée dans la canalisation suspectée d’être endommagée. Sur un écran, l’expert sonde la canalisation, à la recherche de la fissure ou de l’affaissement. Il existe également d’autres moyens de détection, hors-sol, permettant de cibler la fuite et de localiser avec exactitude la canalisation.

De nombreuses entreprises proposent un diagnostic gratuit, sous certaines conditions. Il est nécessaire de se renseigner au préalable. Par la suite, un devis précis sera établi afin de déterminer le coût total des travaux.

Prix de l’intervention

Le coût de l’intervention dépend majoritairement de l’importance des travaux à effectuer et du matériel choisi. Il existe deux possibilités principales en matière de canalisation endommagée :

Excavation

La majorité des canalisations sont enterrées, que ce soit dans le jardin, sous une terrasse ou encore une voie privée. Pour excaver une canalisation, l’expert devra utiliser un matériel spécifique tel qu’une pelleteuse ou un marteau perforateur, par exemple. Le coût d’une excavation peut s’avérer très élevé, même si le chantier consiste à remplacer une petite partie de la canalisation.

En général, le devis est établi à l’heure, soit environ 80 €/heure de travail. Pour le remplacement de la canalisation, et en fonction de l’étendue des travaux à effectuer, il faut compter quelques milliers d’euros au total.

Chemisage

Une autre technique consiste à réparer la canalisation sans la casser. En effet, le chemisage est une technique révolutionnaire consistant à insérer un mélange de résine et de durcisseur à l’intérieur de la canalisation. Cet amalgame agit comme une canalisation neuve à l’intérieur de l’ancienne canalisation.

Le prix du chemisage dépend de la surface à chemiser, du professionnel, ainsi que du temps passé à l’ouvrage. On estime le prix de l’intervention entre 200 € et 1000 € par mètre linéaire, ce qui représente, tout de même, une facture à 50% moins élevée qu’une excavation. En fonction de l’entreprise choisie, ces travaux peuvent être garantis.

Nettoyer et entretenir

Réparer une canalisation ne suffit pas. Il faut veiller à l’entretenir. Des canalisations mal entretenues peuvent exposer à des risques, outre les engorgements : maux de tête fréquents, irritation des yeux, vertiges, etc.

Effectuer un curage permet d’assainir l’ensemble de son habitation. Il faut compter entre 300 € et 500 € le curage, en fonction de la surface de votre habitation.

De plus, certaines sociétés proposent un contrat d’entretien destiné, principalement, aux copropriétés ou aux établissements professionnels.

Permis et autorisation

Si la canalisation endommagée doit être remplacée, il faut parfois obtenir l’autorisation de la commune afin d’effectuer les travaux. Bien que rare, cette situation implique de devoir réparer une canalisation se situant dans une zone qui ne vous appartient pas : rue ou chemin communal.

Si c’est le cas, la commune doit alors se charger de démarcher le professionnel et effectuer les travaux. Il est donc important de se renseigner au préalable, afin d’être en toute légalité au moment des travaux. Chaque professionnel doit vous renseigner sur les permis obligatoires et les moyens de les obtenir.

Pour résumer, réparer une canalisation endommagée n’est pas anodin, il est essentiel de choisir des professionnels qualifiés, dans le but d’assurer la réussite des travaux à un coût raisonnable et justifié.

Le chemisage en images !

N’hésitez pas à nous suivre !

N'hésitez pas à partager cet article !

Sur le même sujet :