Si vous avez déjà eu une fuite sur une canalisation extérieure, vous avez sans doute déjà entendu parler de chemisage. Cette technique consiste à placer une gaine à l’intérieur « du tuyau ». Cette gaine est constituée d’une résine que l’on applique sur une nappe en fibre de verre ou une gaine. Mais pour que cela fonctionne, le chemisage doit subir un procédé chimique : la polymérisation.

La polymérisation d’une résine, c’est quoi au juste ?

La résine est en fait un matériau à deux composants : la résine époxy à proprement parler, et un durcisseur (à base de phénol, d’anhydride d’acide ou encore d’amine). Celui-ci contient différentes terminaisons qui vont s’additionner lors de l’utilisation. On obtient alors un polymère. Cette réaction s’appelle polymérisation. Elle permet d’obtenir un plastique thermodurcissable, matière insoluble et infusible même sous une forte chaleur, des solvants ou encore des radiations.

La polymérisation se déroule en plusieurs étapes.

Qu'est-ce que la polymérisation d'une résine ?Avant d’être utilisée, la résine époxy est fluide. Lorsqu’elle est exposée à une température comprise en 10° et 15°, elle va se solidifier. Le durcisseur va jouer un rôle capital dans la polymérisation. Il va « refroidir » l’époxy et donc permettre le procédé. Une fois achevée, la polymérisation présente une matière souple, mais solide.

La polymérisation est en fait une suite d’additions de molécules identiques (ou monomères) : une molécule liquide va s’ajouter à une seconde molécule puis une troisième et ainsi de suite. Il se crée alors une chaine macromoléculaire. Ces chaines sont différentes selon le type de monomère mis en œuvre. On pourra ainsi obtenir une chaine souple en utilisant de l’élastomère ou très dure avec du polystyrène. La résine utilisée pour le chemisage est un savant dosage des monomères pour obtenir une matière d’abord très souple (pour se positionner au mieux) puis très dure pour rester en place longtemps.

La chaine macromoléculaire obtenue pour cette résine présente un réseau tridimensionnel, plus résistant.

Pour que tout se passe au mieux lors du procédé, il est important d’ajuster au mieux les dosages. Cela ne se fait, en effet, pas au hasard. Il faut peser chaque composant (l’époxy et le durcisseur) puis les mélanger. Le dosage recommandé est indiqué sur chaque flacon de produit. Une fois pesé avec soin, le mélange peut avoir lieu. Le brassage doit prendre plusieurs minutes pour que les composants se mettent en action. Il faudra agiter le mélange en changeant régulièrement de sens. Le mélange est capital, car il est à l’origine du procédé moléculaire. S’il n’est pas bien réalisé, la résine ne durcira pas et ne sera donc pas utilisable. C’est aussi la possibilité d’avoir une résine sans bulles d’air.

Une fois cette opération faite, la polymérisation se poursuit encore pendant plusieurs jours. Il n’est donc pas étonnant que la résine reste souple. Ce qui est un atout important pour la mettre en place sur la canalisation. Il faudra attendre en moyenne 4 à 5 jours pour que le produit soit totalement solidifié.

La polymérisation au service des canalisations

Pour réparer une fuite, vous avez le choix entre plusieurs techniques. Il peut s’agir de déposer un « bouchon » sur le trou ou de poser une gaine à l’intérieur même de la canalisation. C’est alors la technique du chemisage. Celle-ci offre de très nombreux avantages. Rapidité du chantier, pas de gros travaux, économie, écologie. Le matériau obtenu par la polymérisation est particulièrement adapté à ce type d’intervention. Sa souplesse permet de l’installer au mieux. Il sera ainsi possible de combler chaque petit trou présent sur la canalisation et de prévenir des fuites potentielles en plus de combler les fuites déjà observées. Une fois durcie, la gaine forme un véritable tube dans le tube, totalement étanche et d’une solidité remarquable, quelle que soit la température.

Il est toutefois indispensable de vous adresser à des professionnels de cette technique. Seuls eux pourront procéder au mélange des deux composants de façon optimale.

Qu'est-ce que la polymérisation d'une résine ?RCP France Chemisage canalisation dispose d’experts dans le domaine de la polymérisation. Il leur sera donc possible d’adapter la résine aux besoins spécifiques de votre canalisation. Ses équipes interviennent autour de Nice, mais aussi dans d’autres régions en France grâce à un réseau étendu.

Après avoir étudié votre canalisation par vidéo, les techniciens vont choisir la résine la plus adaptée. La polymérisation se fera au début du chantier et est un procédé rapide à condition de savoir comment faire. Celui-ci dure autour de 4 heures pour gainer un espace de quelques dizaines de mètres. Aucun creusement de tranchée, votre jardin reste en état. Il est possible de réparer une canalisation entière ou seulement une partie.

 

Vous pouvez en savoir plus en contactant RCP ou obtenir un devis en utilisant le formulaire en ligne

Le chemisage en images !

N’hésitez pas à nous suivre !

N'hésitez pas à partager cet article !

Sur le même sujet :