Vous venez de constater un problème sur votre tuyau d’évacuation des eaux usées et vous ne savez pas comment procéder pour réparer ? Pas de panique, cet article va vous expliquer les méthodes existantes pour pallier ce genre de problèmes. La fuite d’une canalisation peut avoir des origines très différentes. Il peut s’agir d’un problème d’affaissement du terrain autour du tuyau ou d’un rongeur, venu endommager la conduite. Quoi qu’il en soit, la fuite doit être réparée sans délai, car elle peut entraîner d’importants dégâts en plus d’une facture d’eau conséquente. Alors, comment déceler et réparer les fuites ? Quelles sont les techniques qui ont fait leurs preuves ? Les réponses dans l’article à suivre.

Déceler une fuite de canalisation

Comment réparer un tuyau d'évacuation des eaux usées de 140 ?La première chose à faire est de déceler précisément où la fuite est située. À l’instar des chirurgiens qui viennent explorer l’intérieur du corps humain, le spécialiste utilise un endoscope pour effectuer une inspection générale de l’état de la canalisation. Cette méthode de pointe très efficace permet de récolter de précieuses informations sur l’origine de la fuite et sa cause. Il faut savoir que les petits rongeurs sont capables de grignoter n’importe quel matériau grâce à des incisives puissantes. La vétusté du réseau peut également être la cause d’une fuite.

L’outil appelé endoscope est muni d’une caméra vidéo à tête rotative ou figée, capable de passer les coudes de 90°. Grâce au câble de plus de 40 mètres et à la source lumineuse à LED à intensité variable, l’ensemble de la canalisation est inspecté. Vous pouvez suivre le cheminement de l’endoscope dans les tuyaux grâce à un écran de visualisation. Au fur et à mesure de l’avancée, le câble se déroule et le compteur affiche la distance parcourue. Toutes les informations importantes sont stockées sous forme de photos et de vidéos. L’intérêt d’une recherche de fuite par l’endoscopie est multiple. L’intervention est exacte, ciblée et n’occasionne aucun dégât supplémentaire. Le diagnostic est posé rapidement. Une fois la fuite constatée, il faut passer aux méthodes pour la réparer.

L’intubation, une technique invasive

Après avoir précisément localisé la fuite, l’entreprise procède à une intubation. Pour ce faire, elle devra effectuer une saignée pour mettre à nu la canalisation endommagée. Ensuite, il faut insérer un tuyau neuf dans le tuyau existant. Plusieurs inconvénients majeurs sont liés à cette technique d’intubation. Premièrement, il faut que la fuite soit à l’extérieur, sur votre terrain et non sous la maison. Deuxièmement, la canalisation doit être assez large et en ligne droite. Il est impossible de procéder à une intubation si votre installation comporte des coudes. L’intubation est efficace, mais elle trouve sa limite dans la structure même du réseau. De plus, creuser une tranchée implique que votre terrain ne ressemblera plus à ce qu’il était auparavant.

Le colmatage, une réparation provisoire

Cette méthode permet un colmatage interne au tuyau. Dans ce cas, le plombier va insérer dans le tuyau cassé, un cylindre recouvert d’un produit en fibre de verre. Quand la fuite est décelée, le cylindre est gonflé pour projeter le produit contre le trou ou la fissure. Il faut attendre que le produit soit sec pour le dégonfler et procéder à son retrait.

Le chemisage, la méthode efficace

Comment réparer un tuyau d'évacuation des eaux usées de 140 ?Pour chemiser une canalisation fissurée, le professionnel doit dégager une zone circonscrite autour du tuyau endommagé. Pas de percement de tranchée ni de lourds travaux à prévoir, un simple dégagement de quelques centimètres suffit. Puis il va procéder à un curage des canalisations grâce à un jet haute pression. Ensuite, il va déposer par projection une gaine ou chemise constituée d’un textile, de résine époxy et d’un durcisseur. L’étape suivante consiste à insuffler de l’air chaud ou de la vapeur pour produire une réaction appelée polymérisation. La matière durcit au contact de la chaleur et vient combler les trous et les fissures responsables de la fuite. Le chemisage de canalisation agit comme une deuxième peau capable d’assurer une étanchéité complète de vos canalisations. Une fois cette opération effectuée, l’entreprise procédera à un nouveau contrôle de la conduite par endoscopie. L’avantage du chemisage sur les autres techniques est de pouvoir réparer des fuites enterrées sans prévoir de travaux longs, coûteux et invasifs.

Pourquoi est-il nécessaire de faire appel à un professionnel ?

Si vous êtes bricoleur, vous avez sans doute l’impression qu’il est facile de procéder vous-même à la réparation d’une canalisation par colmatage, intubation ou chemisage. Sachez que c’est un travail technique et minutieux qui ne peut se passer d’une expertise approfondie. Le chemisage par exemple demande un matériel adapté. L’endoscope en premier qui sert à poser le diagnostic et à trouver le lieu précis de la fuite. La résine durcissante est un produit professionnel qu’il convient d’utiliser en suivant une méthodologie stricte et les recommandations du fabricant. La dernière étape consistant à faire durcir la résine par l’injection de vapeur d’eau est dangereuse, car elle comporte des risques de brûlure. Quelle que soit la méthode envisagée, qui sera déterminée avec le professionnel en fonction des matériaux utilisés à l’installation, rien ne s’improvise. Il est donc préférable de faire appel à une entreprise qui saura effectuer la réparation dans les règles de l’art.

Le chemisage en images !

N’hésitez pas à nous suivre !

N'hésitez pas à partager cet article !

Sur le même sujet :